Explorer
La plateforme de développement d’anticorps humanisés

L’humanisation par CDR-grafting consiste à insérer les régions parentales hypervariables (complementarity determining regions – CDR) d’un anticorps monoclonal « parental » dans une charpente d’immunoglobuline humaine acceptrice (framework – FR). Le plus souvent, ils s’agit d’associer des CDR murins aux FR humains afin de diminuer l’immunogénicité potentielle de l’anticorps parental.

La spécificité et l’affinité de l’anticorps parental sont conservées grâce au maintien des résidus impliqués dans la reconnaissance de l’antigène. Cette technologie permet ainsi de réduire l’immunogénicité des anticorps chez l’homme en éliminant les résidus xénoantigéniques qui n’interviennent pas dans la reconnaissance de l’antigène.

A ce jour, les anticorps humanisés constituent la majorité des anticorps thérapeutiques approuvés sur le marché.

Afin de potentialiser la tolérance des anticorps chimériques générés, BIOTEM utilise des séquences charpentes germinales. Ces séquences forment le vrai « soi immunologique » et sont donc par définition non-immunogéniques.



BIOTEM emploie une version validée et modernisée de la technologie de CDR-grafting, comportant :

  • Analyses bio-informatiques : Identification des séquences charpentes (framework – FR) germinales humaines les plus adaptées. Le nombre de rétro-mutations (back-mutations) est par conséquent réduit.
  • Analyses de la séquence de l’anticorps parental : Identification des résidus critiques impliqués dans la reconnaissance de l’antigène et identification des domaines protéiques de l’anticorps.
  • CDR-Grafting : Transfert par biologie moléculaire des résidus parentaux critiques à la reconnaissance de l’antigène sur des régions charpentes (framework – FR) germinales humaines.
  • Optimisation de séquence : Amélioration de la manufacturabilité de l’anticorps et optimisation de son affinité et son activité (IC50).
  • Expertise BIOTEM
  • CDR-grafting modernisé utilisant des séquences germinales humaines
  • Optimisation de séquence incluse
  • Affinité et spécificité parentales préservées
  • 100 % fee-for-service
  • Humanisation in silico en 1 semaine


En fonction du projet, BIOTEM propose également de prendre en charge :

  • Le développement de l’anticorps parental (Souris, rat, lapin)
  • La chimérisation de l’anticorps parental, comme étape préliminaire avant son humanisation