Anticorps Chimériques

Chimérisation d’anticorps

Les anticorps chimériques sont construits en greffant des éléments par blocs sans modifier ces blocs ; ils sont en général constitués par l’association des régions variables complètes d’un anticorps « donneur » (ou parental) aux régions constantes d’un anticorps « accepteur » (typiquement provenant d’une espèce différente). Grâce à l’organisation des anticorps en domaines, la chimérisation constitue un processus simple et direct permettant de conserver l’affinité et la spécificité de l’anticorps parental. La combinaison de domaines variables murins et de domaines constants humains est la plus répandue mais d’autres combinaisons sont également réalisables.

Applications

  • Thérapeutique : En vue d’une utilisation en thérapeutique, la chimérisation d’un anticorps est désormais insuffisante car les domaines variables xéno-formés sont immunogènes s’ils sont phylogénétiquement éloignés de l’humain. Elle constitue l’étape préliminaire vers l’humanisation ; cette démarche successive permet d’une part de réduire l’immunogénicité de l’anticorps parental et d’autre part d’optimiser les fonctions effectrices de l’anticorps thérapeutique. Voir Humanisation
  • Diagnostique : Les anticorps chimériques présentent une alternative séduisante aux sérums calibreurs utilisés dans les tests diagnostiques. Ils sont en effet particulièrement adaptés du fait de leur capacité à être produits en grande quantité de manière homogène (conservation de la spécificité et de l’affinité au cours des lots).

BIOTEM ne revendique aucune propriété intellectuelle ou autre droit sur les anticorps

  • Processus simple et direct
  • Domaines donneurs et accepteurs de l’espèce de votre choix
  • Affinité et spécificité parentales préservées
  • Chimérisation à partir d’anticorps parental ou ex nihilo
  • Anticorps

    parental

    1. Anticorps parental

    En fonction du matériel dont dispose le client, BIOTEM propose différentes solutions :

    • Le développement d’anticorps monoclonaux de souris, de rats, de lapins ou tous types d’espèces grâce aux technologies des hybridomes ou du phage display.
    • Le séquençage de l’anticorps déjà disponible.

    L’anticorps parental peut également être caractérisé (affinité, réactivité, etc.). En savoir +

  • Chimérisation

    anticoprs

    2. Chimérisation

    Design de l’anticorps chimérique :

    • Optimisation des codons pour l’expression en système mammifère (CHO)
    • Choix des domaines constants (espèce et isotypes)
    • Synthèse des domaines variables
    • Clonage des domaines variables VH et VL (2 plasmides distincts)
    • Validation des vecteurs d’expression par séquençage

    Production en système CHO

    • Production et purification de lots pilotes.
    • Compatible « Low endotoxin » (< 10 EU/mg ; voire < 1 EU/mg)
    • Système Serum free
    • Construction sur mesure (Isotype, Mutations, Protéine fusion-Fc, anticorps bispécifique, Fab, etc.)

    Caractérisation de l’anticorps

    • Test d’activité (ELISA)
    • Détermination d’affinité
    • Caractérisation des agrégations (SEC-HPLC)
    • Analyse de la thermo-stabilité (DSC)
    • Liste non exhaustive
  • Production

    large échelle

    3. Production à large échelle

    La plateforme CHO est également adaptée pour des productions large échelle. En savoir +

    • Production du milligramme à plusieurs grammes.
    • Compatible « Low endotoxin » (< 10 EU/mg ; voire < 1 EU/mg)
    • Système Serum free
    • Ingénierie des anticorps
    • Contrôles qualité (concentration, pureté, affinités, agrégation, stabilité, etc.)

Pour accéder au document, veuillez remplir le formulaire

  • *Champs obligatoires
  • Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnels de notre entreprise chargés du traitement de votre message. Voir notre politique de protection des données personnelles.
    Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous rendant sur cette page : Formulaire de contact responsable de traitement.