Anticorps monoclonaux humanisés

Humanisation d’anticorps

L’humanisation par CDR-grafting consiste à insérer les régions parentales hypervariables (complementarity determining regions – CDR) d’un anticorps monoclonal « parental » dans la charpente d’un domaine variable d’immunoglobuline humaine acceptrice (framework – FR). Le plus souvent, il s’agit d’associer les CDR murins d’un paratope d’intérêt à des FR humains afin de diminuer l’immunogénicité potentielle des domaines variables de l’anticorps parental.

La spécificité et l’affinité de l’anticorps parental sont conservées grâce au maintien des résidus impliqués dans la reconnaissance de l’antigène. Cette technologie permet ainsi de réduire l’immunogénicité des anticorps chez l’homme en éliminant les résidus xéno-antigéniques qui n’interviennent pas dans la reconnaissance de la cible de l’anticorps.

À ce jour, les anticorps humanisés constituent la majorité des anticorps thérapeutiques approuvés et commercialisés.

BIOTEM utilise des séquences charpentes sélectionnées à partir d’une base de données de structures germinales humaines. Ces séquences charpentes germinales forment le vrai « soi immunologique », celui utilisé dans les IgM avant toute maturation des cellules B. Elles sont donc par définition non-immunogéniques.

Par ailleurs, BIOTEM emploie une version modernisée et validée de la technologie de CDR-grafting.

BIOTEM ne revendique aucune propriété intellectuelle ou autre droit sur les anticorps

  • CDR-grafting modernisé utilisant des séquences germinales humaines
  • Affinité et spécificité parentales préservées
  • Optimisation de séquence : Amélioration de la drugabilité et de la manufacturabilité
  • Humanisation à partir d’anticorps parental ou ex nihilo
  • Chimérisation

    Anticorps

    1. Chimérisation anticorps

    La première étape avant l’humanisation consiste au le développement d’un anticorps chimérique composé des domaines variables de l’anticorps parental associés avec les domaines constants d’un anticorps humain. Le choix des régions constantes et pas seulement des domaines CH1 et CL proximaux des domaines variables, est très important car lié à la fonction biologique qui doit être optimale pour une activité thérapeutique efficace. Des validations rigoureuses sont effectuées par BIOTEM afin de s’assurer que les régions constantes sélectionnées n’affectent pas la structure du paratope et donc ne dégradent pas l’affinité de l’anticorps. En savoir +

  • Humanisation

    in silico

    2. Humanisation in silico

    Modélisation moléculaire 3D et analyse des séquences de l’anticorps parental

    Des stratégies de pointe basées sur l'analyse de la séquence primaire ainsi que la modélisation 3D de la structure sont implémentées afin de sélectionner les meilleurs frameworks humains. Par ailleurs, BIOTEM utilise exclusivement des frameworks humains à partir de séquences germinales (human germlines) afin d'atteindre le plus haut degré d'humanisation avec la plus faible immunogénicité.

    CDR Grafting

    L’humanisation par CDR grafting consiste à combiner les positions parentales critiques pour la liaison avec l’antigène avec les régions FR des séquences germinales humaines sélectionnées.

    Optimisation de séquence

    Une stratégie globale d'optimisation de séquences est mise en œuvre afin d’améliorer les propriétés physico-chimiques, la manufacturabilité et la « drugabilité » des candidats anticorps. L'amélioration des propriétés physicochimiques vise à potentialiser la tolérabilité des anticorps chez l'Homme (une augmentation de l'affinité peut également être obtenue de cette manière).

  • Variants

    humanisés

    3. Variants humanisés

    BIOTEM met à disposition sa plateforme de production d’anticorps recombinants par transfection transitoire en cellules CHO pour les productions et purifications des variants humanisés. En savoir +

    • Production et purification de lots pilotes.
    • Compatible « Low endotoxin » (<10 EU/mg ; voire < 1 EU/mg)
    • Système Serum free
    • Construction sur mesure (Isotypes, Mutations Fc, Fc-fusion protein, bispecific, Fab, etc.)
     

    A ce stade une caractérisation biophysique des variants peut être proposée au client afin d’aider au choix du meilleur candidat:

    • Détermination d’affinité (concentration, pureté, affinités)
    • Caractérisation des agrégations (SEC-HPLC)
    • Analyse de la thermo-stabilité (DSC)
    • Liste non exhaustive
  • Production

    large échelle

    4. Production à large échelle

    La plateforme CHO est également adaptée pour des productions à large échelle. En savoir +

    • Production du milligramme à plusieurs grammes.
    • Compatible « Low endotoxin » (< 10 EU/mg ; voire < 1 EU/mg)
    • Système Serum free
    • Ingénierie des anticorps
    • Contrôles qualité (concentration, pureté, affinités, agrégation, stabilité, etc.)

Pour accéder au document, veuillez remplir le formulaire

  • *Champs obligatoires
  • Les informations recueillies à partir de ce formulaire sont enregistrées et transmises aux personnels de notre entreprise chargés du traitement de votre message. Voir notre politique de protection des données personnelles.
    Vous disposez d'un droit d'accès, de rectification et d'opposition aux données vous concernant, que vous pouvez exercer en vous rendant sur cette page : Formulaire de contact responsable de traitement.